Zone de Texte: A la découverte des Indes et du nouveau Monde.

A la Renaissance, plusieurs navigateurs décidèrent d’aller découvrir le nouveau monde.
Un portugais Bartolomeu Dias parvient à contourner l’Afrique pour aller aux Indes par le cap de Bonne Espérance. En 1497-1498 Vasco de Gama utilise la même route et revient chargé de poivres ,d’or et d’épices. En 1492 Christophe Colomb arrive en Amérique, il croit et croira jusqu’à sa mort avoir découvert les Indes. C’est pourquoi il donne le nom d’Indiens aux populations qu’il trouve sur place.
Pour la première fois, en 1507, le nom d’Amérique apparaît sur une carte, en hommage à l’explorateur italien Amerigo Vespucci qui fit plusieurs voyages dans le nouveau monde.
								                                       Anthony.
Zone de Texte: Vive Gutenberg!

De son vrai nom Johannes Gensfleisch, Gutenberg est né à Mayence en Allemagne vers 1440.
En utilisant des caractères mobiles que l’on assemble pour former des mots, il met au point un procédé qui permet de presser le feuille de papier contre les caractères enduits d’encre.
L’imprimerie est née! Elle se développe rapidement en Europe et les livres se mettent à voyager. Cela va changer la manière de voir le monde.
							Damien, Fabien.
Zone de Texte: C’est la Terre qui tourne autour du soleil.

Au Moyen Age, on pensait que la Terre était au milieu de l’Univers, comme le disait la Bible. C’est Nicolas Copernic, un polonais qui dit que la Terre est une planète comme les autres et qu’elle tourne autour du soleil et pas le contraire. L’église a du mal à admettre  cette nouvelle façon de voir le monde .Et pourtant c’est vrai!						Mylène, Laëtitia.
Zone de Texte: Le tour du monde de Magellan

	La plus grande aventure maritime de la Renaissance est sans doute le tour du monde que le navigateur portugais Magellan entreprend en 1519. 
Avec une armada de cinq navires, il traverse l’Atlantique, contourne l’Amérique du Sud et pénètre dans le Pacifique. Il est tué aux Philippines (nom donné en l’honneur du roi d’Espagne Philippe II). Son fidèle lieutenant achève le tour du monde et revient à Lisbonne près de trois ans après le départ… avec seulement un navire et 18 survivants sur les 265 hommes d’équipage. C’était dur de voyager à l’époque!
	Benoît, Antoine.

La Presse qui explore   p 3

| couverture| vie de l’école 1- 2| Renaissance 3- 4- 5| Brico-école 6| Ecoute 7| Bizarre 8| Rues de Luz 9| Pisciculture 10| Poésies 11- 12| Trésor 13- 14| Neige à Luz 15|