L'Arrosoir Magique

 

Il était une fois un joli jardin où vivait paisiblement, au milieu de ses amis, une petite tomate. Qu’elle était belle la petite tomate, elle était fière, droite, son feuillage frémissait au moindre souffle de vent. Elle était la fierté du jardin. Le chou et les fraises, ses voisins les plus proches, aimaient discuter de longues heures avec elle. Elle leur racontait des histoires d’Amérique, pays de ses ancêtres.

Un soir à la tombée de la nuit, le bruit d’une vitre qui vole en éclat suivi de bruits sourds répétés inquiétèrent les amis du jardin.

- Je reconnais ce vacarme, c’est ronchon le ballon!

Préparez-vous à son attaque! dit le chou.

- Mais comment veut-tu résister? La dernière fois qu’il est passé ici, il a écrasé, sans pitié, les œillets et si nous sommes encore là, c’est un miracle, répondit la fraise.

- J’ai un plan, dit la petite tomate en rougissant: il faut appeler Grégoire l’arrosoir et lui demander d’arroser les plantes grimpantes tous les jours.

-Pourquoi nous arroser si souvent, pleurnichent les pois de senteur?

-Pour vous faire grandir plus vite, explique la tomate.

Ainsi, avec les capucines et grâce à vos longues tiges, vous nous protègerez du ballon.

-J’arrive, j’arrive dit Grégoire, je suis toujours là pour rendre service. Le boulot ne me fait pas peur!

-Arrose encore, dit la capucine, je grandis à vue d’œil, c’est SUPER!

-Il n’a qu’à venir, Ronchon le ballon, c’est nous les Barthez du jardin, reprirent en chœur les pois de senteur et les capucines.

Et, c’est ainsi que grâce à la petite tomate, à Grégoire l’arrosoir et aux plantes grimpantes, le jardin put s’épanouir en toute sécurité.

 

La classe des C.P.

Retour au journal 8