Le cerf-volant de combat indonésien

Un reportage des Ce1 (Printemps 2002) 

Liste du matériel

- Colle à bois, ruban adhésif.

- 2 baguettes de bambou (60 et 65 cm).

- 1 feuille carrée de 65 cm de côté, en tyvek, plastique ou papier et un demi-gabarit.

- 1 ruban en papier crépon de 3 à 4 m de longueur.

- 1 bobine de 50 m de fil en nylon (fil de pêche).

Liste des outils

- Une grosse aiguille à coudre ou un petit clou.

- Un crayon ou un stylo.

- Une paire de ciseaux.

- Une grande règle.

- Un mètre.

- Des encres à tissus pour la décoration.

Réalisation :

Préparer la voilure du cerf-volant :

Poser le 1/2 gabarit sur la feuille de papier.

Tracer un trait le long de l’axe de symétrie et autour du 1/2 gabarit.

Retourner le 1/2 gabarit en l’alignant sur l’axe de symétrie tracé sur le papier.

Tracer la seconde moitié de la voilure du cerf-volant.

Découper la voilure obtenue et décorer la face blanche (faites des essais).

Assembler la voilure et la membrure :

Coller la baguette verticale, appelée longeron, sur l’axe de symétrie, en plaçant la face plate et brillante contre le papier et l’extrémité la plus épaisse à l’avant de la voilure.

La seconde baguette, la vergue, est arquée, chacune de ses extrémités étant placée le long du bord supérieur de l’aile, sous les languettes pliées et collées.

ATTENTION : La face plate et brillante de la vergue doit se trouver vers l’arrière du cerf-volant.

Précaution : placer d’abord une extrémité, plier et coller la languette, scotchez le coin pour éviter à la baguette de glisser. Une fois ce travail sec, arquer la baguette, placer l’autre extrémité, plier la languette, coller, scotcher.

Brider le cerf-volant :

Percer le papier, avec l’aiguille, aux endroits indiqués sur la fig. 3. ATTENTION : en haut, percer à la croisée et le plus près possible des baguettes, dans 2 angles opposés.

Passer chaque extrémité du fil. Point d’attache du haut : emprisonner les 2 baguettes dans le fil. Point d’attache du bas : passer 2 fois autour de la baguette.

Faites un nœud avec les 2 fils de la bride, la brise arrière étant plus longue (faire des essais).

Quelques utilisations du cerf-volant :

—> Le cerf-volant a servi à pêcher : certaines tribus d’Indonésie pêchent encore aujourd’hui à l’aide d’un petit cerf-volant fait de papier de riz et de bambou.

—> Le cerf-volant a servi dans les transports : en 1850, l’expédition polaire du capitaine Austin fit usage de cerfs-volants pour remorquer ses traîneaux sur la banquise.

—> Le cerf-volant et la photographie : c’est en France, en 1888, qu’Arthur Battut eut l’idée de se servir du cerf-volant pour prendre des photographies aériennes.

—> Le cerf-volant et la science : en 1752, Benjamin Franklin capte l’électricité de la foudre avec un cerf-volant.