La chauve-souris

(reportage des CE-2005)

Au mois d’octobre 2004, avant qu’elles hibernent, et suite à la « Journée européenne de la chauve-souris » qui avait eu lieu à Chèze, Eric et Pascal, gardes du Parc National des Pyrénées, sont venus nous présenter cet animal extraordinaire, seul mammifère volant de la planète...

Il existe 34 espèces de chauves-souris en Europe, dont 24 dans la région midi Pyrénées. Dans la zone du parc (ZC et ZP), une vingtaine d'espèces ont été dénombrées.

De la famille des mammifères c'est la seule à pouvoir voler. C'est un animal couvert de poils, qui allaite son petit.

Pendant l'hiver elle hiberne. Le rythme cardiaque diminue (10 par minute), la respiration devient très faible, la température du corps baisse et se rapproche de la température ambiante (T° normal 30°).

La morphologie

La chauve souris est constituée : D'un corps couvert de poils.

De 2 bras ou membres supérieurs. De 2 jambes ou membres inférieurs. De 2 petits yeux (vision normale)

D'un nez en forme de museau de souris, ou en forme de « fer à cheval » (feuille nasale), chez les rhinolophes.

De petites dents pointues pour capturer les proies en vol.

De 2 grandes oreilles avec un os devant les pavillons appelé « Tragus ». Il sert à mieux capter les sons et elle a aussi 1 queue.

La Pipistrelle commune

Adaptation au vol

Les membres supérieurs se sont allongés.

Le pouce de la main est atrophié, et possède une griffe qui sert de crochet.

Les quatre doigts sont très longs, et servent à tendre la voilure comme les baleines d'un parapluie.

Une peau ou pentagium, qui relie tous les doigts au corps et aux membres inférieurs (c'est l'équivalent des plumes de l'oiseau).

La queue permet de maintenir tendu l'uropentagium, entre les pattes. Cette partie sert de gouvernail comme la queue des oiseaux.

Lorsque la visibilité est suffisante, la chauve souris se sert de ses yeux pour voir.

La nuit, elle utilise des ultrasons pour se diriger et pour chasser, c'est l'écholocation. Ces ultrasons sont émis par la gueule et le nez. Dès qu'ils touchent un objet ou un obstacle, l'écho, revient vers l'animal, qui le réceptionne à l'aide de ses grandes oreilles. C'est le même principe que l'écho que l'on entend en criant dans des gorges, ou l'onde sur l'eau qui heurte un objet.

Les ultrasons sont des sons très aigus que l'oreille humaine ne peut pas entendre.

Ces bruits ne servent qu'à se déplacer ou à chasser. Pour communiquer entre elles, les chauves-souris utilisent des petits cris, audibles par l'homme.

Chaque espèce émet un ultrason particulier, ce qui permet de différencier chacune d'elle.

  réécoutez la Pipistrelle!

L’alimentation

Toutes les chauves souris européennes, sont insectivores.

Les insectes sont capturés en vol avec la bouche, et mangés aussitôt. Si l'insecte est trop gros, la chauve souris peut s'aider de ses pattes arrières pour manger sans avoir besoin de se poser.

Elles peuvent capturer également des insectes qui sont posés sur des branches, des feuilles ou au sol, et même des insectes qui sont posés sur l'eau.

Certaines espèces chassent à l'affût, elles attendent que passe un insecte juste à côté, pour lui tomber dessus.

Une chauve souris consomme par jour jusqu'à un tiers de son poids en insectes (soit 20 Kg de nourriture pour un homme de 70Kg)

Cela représente en moyenne, 60 000 insectes par chauve souris durant un été !

L’observation

Pour observer les chauves-souris, il faut se rendre le soir autour des gîtes de repos ou sous les réverbères, pour les voir voler et chasser.

On peut aussi chercher les endroits où elles se reposent. Il faut faire alors très attention à ne pas les déranger surtout en hiver. Déranger une chauve souris pendant l'hibernation peut la tuer.

Le mieux c'est de chercher des indices de présences, traces de crottes, petits cris, ou le plus efficace, et écouter les ultrasons avec un appareil.

Si l'on prend une chauve souris dans les mains il faut porter des gants. En effet elle peut mordre et ce sont des animaux qui peuvent transmettre la rage.

De plus le pentagium est très fragile, et la chaleur de notre main ou notre sueur peuvent l'endommager et empêcher la chauve souris de voler.

Vampire? Vous avez dit vampire!!

Il existe en effet des chauves-souris vampire, c'est-à-dire qui boivent du sang pour se nourrir. Mais elles préfèrent s’attaquer au bétail qu’aux pirates, sorcières et compagnie! Par contre, elles rampent souvent sur le sol et si d’aventure on croise leur chemin, elles se croient attaquées et répondent en nous mordant … le gros orteil ! Mais n’aie crainte, on ne les retrouve que dans les tropiques, là où évoluent également les plus grandes de leurs cousines qui, elles, sont encore plus grandes que toi!