Chouette! Des hiboux!

Un reportage des Ce1 (Hiver 2005-2006) 

 

Dernièrement, Pascal et Eric, gardes du Parc National des Pyrénées, sont venus nous présenter les rapaces nocturnes extraordinaires que sont les chouettes et les hiboux.

 Voici ce que nous avons retenu pour vous!

 

Dans nos montagnes, « dressées fièrement »  vivent toutes sortes de rapaces qui se caractérisent par:

· Un bec crochu pour découper la viande et tuer.

· Des griffes puissantes, crochues et pointues, les serres, pour attraper.

· Une vue très précise.

 

Étonnant, non?

 · Leurs yeux sont situés vers l’avant et sont presque fixes.

· Mais leur tête peut faire une rotation de 3/4 de tour!

· Ils ont des plumes claires autour des yeux pour « capter » la lumière.

· Ils y voient très bien de loin, mais pas de près (comme papy…)

· Leurs oreilles, cachées de chaque côté de la tête, sont disposées de manière complètement asymétrique!  Une est orientée vers le haut, l’autre vers le bas et l’avant! (voir ci-contre)

 

 

Comme rapaces nocturnes, on trouve des hiboux Moyens ducs et Grands-ducs, des chouettes hulottes (ou chats-huants), chevêches, effraies (ou Dames blanches).

Les chouettes:

Chevêche

Hulotte

Effraie

 

Les hiboux se distinguent des chouettes par les deux plumes, qui ressemblent à des oreilles, et qui se dressent sur leur tête: les aigrettes.

hibou grand duc

 Les Grands-ducs, qui se font rares, ne se trouvent plus que dans les montagnes comme les Alpes ou les Pyrénées. Ils aiment les endroits boisés d’où émergent des rochers escarpés.

 

Les pelotes de réjection

Les chouettes et hiboux ne peuvent pas digérer les os et les poils des petits rongeurs qu’ils avalent, ils les rejettent sous la forme de pelotes de réjection.

On peut en trouver dans leurs lieux de nidation et connaître, en les observant, leur régime alimentaire.

 

 

Les Chouans

Le nom « chouans » a été donné aux paysans et Nobles de Vendée qui luttèrent contre la Révolution Française: soit parce qu’ils communiquaient entre eux en imitant le cri des Chats-huants (chouette hulotte), soit parce leurs premiers chefs furent deux frères appelés Chouan, soit encore du mot chouant , nom que donnent les Bretons au hibou, parce qu’ils ne marchaient que la nuit...

La chouette chevêche est célèbre car c’est la chouette de Athéna (Minerve), la déesse grecque de la sagesse et de l’intelligence.

 

 

 

On dit : « pousser des cris d’orfraie »

mais l’expression n’est pas juste: on devrait dire "pousser des cris d'effraie".
L'"
effraie" est une variété de chouette qui pousse des cris sinistres propres à effrayer celui qui se perd la nuit en forêt.
Il ne sert à rien de dire "
pousser des cris d'orfraie", puisque l'"orfraie" est une variété d'aigle pêcheur dont le glapissement n'a rien d’effrayant!

· 

Protégeons les hiboux!

La population des rapaces nocturnes diminue pour plusieurs raisons:

· Destruction du milieu naturel; arrachage des haies, disparition des vieux arbres.

· Raréfaction des rongeurs et intoxication par des produit phytosanitaires

· Collision avec des véhicules

· Fermeture des greniers, des clochers d’églises, des granges.

· Câbles électriques

                           Superstitions…

 

N’y croyez pas!

· Hiboux et chouettes présagent de stérilité et de mort.

· Cloué à la porte d’une grange, il éloigne le mauvais sort et les rats.

· En Normandie, manger des œufs de hibou rend aux ivrognes la raison!

 

Attention!

Ne ramassez pas les bébés tombés par terre; ils ne sont pas abandonnés par les parents qui continueront de les nourrir jusqu’à ce qu’ils puissent redécoller, sauf arrivée d’un prédateur...

 

Nous avons visité un chouette site sur internet: http://www.chouettalors.com/