Le soir du 31 octobre, on se déguise en sorcière, en fantôme, en vampire pour faire peur aux gens. On va de porte en porte pour ramasser des bonbons. On demande « des bonbons ou on vous jette un sort » ou «  des friandises ou des bêtises ».

En voici l’histoire !

Voici deux à trois millénaires que tout ceci a commencé dans les tribus Gauloises... L’année gauloise se terminait à la fin de l’été le jour précis qui correspond aujourd’hui au 31 octobre. En cette nuit du 31 octobre, au 1 er novembre commençait la Samain, tout un cérémonial était exécuté afin d’assurer une bonne année à venir. La fête de Samain était la plus importante fête gauloise.

Incorporer Samain au calendrier catholique prit plusieurs siècles. Vers 840, le pape Grégoire IV installa la Toussaint. Le mot anglais viendrait de cette époque. All Hallows’day pour la Toussaint, All Hallow Even pour la nuit qui précède et devint Halloween plus tard.

Ces traditions se sont perdues en France. C’est à la fin du XIX e siècle que Halloween devint une fête nationale aux Etats-Unis. La tradition du « trick or treat » ( ruse ou surprise) n’est venue que dans les années 30.

C’est devenue maintenant une grande affaire de commerce. On voit partout des choses d’Halloween à acheter ! Nous, on n’a pas tous fêté Halloween.

 

Julien, Vincent, François, Gladis CE1

Retour au journal 9