Les moulins de Sazos
Un reportage des Cm1 (Printemps 2002) 

Nous étions en classe quand tout d’un coup la maîtresse nous a dit « Vite, vite, vite on y va !!!!!!!! »

Alors tout le monde s’est levé et on s’est mis à courir jusqu’à la navette. En arrivant la maîtresse a été chercher le guide : Monsieur Borderolle, maire de Sazos ( mais aussi tonton de Benoît ).

Il nous a ensuite guidés jusqu’au moulin qui a été rénové. Il nous a expliqué le fonctionnement des moulins et nous lui avons posé des questions. Pour terminer nous avons regardé la roue tourner et on a compris tout le mécanisme.

 

L’histoire des moulins

Les moulins font parti du paysage comme les clochers des églises mais ce sont aussi des pièces vivantes qui ont une histoire et témoignent de l’ esprit inventif de l’homme qui a su remplacer, pour des tâches fastidieuses, l’énergie humaine ou animale par des énergies naturelles .

Les premiers moulins ont été construits dans notre vallée à partir du 15ème siècle .

Les moulins servaient à moudre les grains de blé, de maïs, et de sarrasin pour en faire

de la farine. Ils sont situés dans les villages en bordure de rivière.

Ils appartenaient aux familles les plus riches du village. Les habitants les ont utilisés jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale puis ils ont été abandonnés.

Au 14ème siècle, il y avait seize moulins à Sazos et au 19ème nous en comptions vingt-six.

La rénovation du moulin

Aujourd’hui, on compte seulement un moulin en fonctionnement.

Les autres moulins ne sont plus en état de marche car ils ont été abandonnés.

Une rénovation a été effectuée en 1999.

Elle a eu lieu avec l’aide du Parc National.

Cette rénovation a constitué dans un premier temps au défrichage et à l’arrachage des ronces.

En 2000, l’association Jeunesse et Reconstruction a également apporté son aide pour nettoyer le moulin et retrouver les vieilles pierres.

L’année 2001 marque la fin de cette rénovation.

Depuis 2002 ce moulin est ouvert au public .

De nos jours le moulin appartient à la commune mais il ne faut pas oublier que dans le passé il appartenait aux familles du village !

François

LE FONCTIONNEMENT DES MOULINS

Le moulin est un instrument qui sert à moudre le grain, le maïs et le sarrasin pour faire de la farine.

On se servait notamment des moulins pendant la guerre afin que les soldats aient des réserves de farine pour manger et pour qu’ils ne meurent pas de faim. Les moulins fonctionnaient avec de l’eau.

Les moulins de Sazos sont alimentés par le ruisseau du Bernazaou .

Malcolm

Le moulin est constitué tout d’abord d’une écluse afin de retenir l’eau. Ensuite, l’eau tombe dans un petit canal qui l’emmène sur la roue à aubes qui fait tourner un axe. Cet axe, appelé arbre d’entraînement, fait tourner deux grosses pierres : les meules. Au départ, le grain est jeté dans la trémie sorte de pyramide renversée. A la sortie, la farine tombe dans le bac à farine par un conduit de bois, la mouture. Elle sera ensuite conservée dans une outre en peau de mouton.

Geoffrey, Bastien E et Anthony

La roue à aubes

La roue à aubes est très importante. C’est elle qui entraîne la rotation des meules. Le godet est également appelé une aube. Il est creusé à l’intérieur avec une légère pente pour faciliter l’écoulement de l’eau. Assemblés les uns dans les autres, ils constituent la roue à aubes. Pour bien les maintenir entre eux, on les entoure d’un cerclage en fer. La roue est une pièce importante du moulin qui demande beaucoup d’heures pour être fabriquée. Généralement, elle est faite dans l’aulne car c’est un arbre qui résiste bien à l’eau. La roue à aubes est directement reliée aux meules par un axe appelé «  arbre d’entraînement ». Damien

Les meules

Il y a deux meules différentes : la meule dormante ou gisante fixée et percée d’un trou circulaire permettant le passage de l’axe et la meule courante ou mobile percée du même trou et façonnée sur son ensemble.

Les graines sont posées sur la meule courante et elle sont écrasées par la meule gisante.

Les beaux moulins de Sazos

Il était une fois une fillette qui s’appelait Sarah et qui habitait Paris. Pour les vacances, elle venait à Sazos chez son grand-père. Un jour en se promenant avec lui, elle découvrit des « cabanes » en pierre.

 

- Non , ce ne sont pas des « cabanes » mais des moulins dont voici l’histoire dit grand- père. Ils ont été construit en 1450 environ et ont fonctionné jusqu'à la fin de la deuxième guerre mondiale vers 1945 .

- A quoi servaient-ils ces moulins ? demande Sarah.

- Ils servaient à moudre les graines de blé, de maïs et aussi du sarrasin 

- Pour quoi faire ?  interrogea Sarah.

- Avec le blé on faisait la farine pour le pain, avec le maïs et le sarrasin on faisait de la farine pour le pastet, répondit grand-père, et tu sais, à l’époque presque chaque famille avait son moulin. 

- Et aujourd’hui , tu en as un moulin? demande Sarah

-  Non les moulins appartiennent à la commune. Ils ont été rénové avec l’aide du Parc National .

Et voilà la fin de l’ histoire des moulins de Sazos.

Le pastet est un plat typique de la vallée de Luz qui se compose de farine de maïs ou de sarrasin cuite dans du lait. On peut le manger sucré.

Marie