L'ostréiculture  

Un reportage des Cm1 (juin 2000) actualisé par les Cm en juin 2011

 

Pendant la classe de mer, nous sommes partis faire une petite enquête sur les huîtres.

Les ostréiculteurs utilisent des tuiles qu’ils enduisent de chaux sur lesquelles les huîtres viennent se reproduire et se fixer.

Au bout de 6 mois, l’ostréiculteur opère le désatrocage (séparation des huîtres), puis il place les jeunes huîtres dans les « ambulances » ( cf photo) à mailles serrées pour y grandir.

Puis l’ostréiculteur, 6 mois après, recommence la scène du désatrocage pour les placer ensuite dans les pochons à mailles larges où elles restent encore 2 ans .

Au bout de 3 ans, l’ostréiculteur place les huîtres dans des bassins d’eau propre, les claires pour qu’elles recrachent leurs impuretés. Elles y restent au moins 2 semaines. Si l’ostréiculteur veut les conserver et stocker avant la vente, il les laisse dans ces bassins. S’il veut les vendre, il lave la coquille à l’aide d’une machine qui fonctionne comme un "karcher".

Et après cette petite mise en beauté direction nos estomacs!!!

Marjorie et Julie (2000)

Le saviez-vous? l’huître change de sexe tous les ans! Un an mâle, un an femelle!

hum! C’est bon!

C’est grâce à l’huître que l’on peut faire des colliers ou des bracelets en perles nacrées.

Stop info: Les huîtres  que nous mangeons ne produisent pas de perles… Dommage!

Manon M et Mélanie M (juin 2011)