La salamandre  

Un reportage des Ce1 (1999-2000) 

Défense surprise.

La salamandre sait que les oiseaux, les serpents et les musaraignes aimeraient bien avoir sa peau…pour la goûter! Mais heureusement, sa peau contient un venin dangereux qui la sauve de ses prédateurs gourmands.

Son venin n’est pas mortel pour les hommes, mais peut irriter la peau. Les oiseaux n’en apprécient pas le goût.
 

Attaque surprise.

Le venin de la salamandre ne lui sert que pour se défendre. Pour se nourrir, elle attrape sa proie par surprise.

Superstition.

Au Moyen-Age, on prenait la salamandre pour un animal magique qui vivait et dansait dans les flammes et avait même le pouvoir d’éteindre

le feu.

Retour au journal 8