Le rêve d’Eliane

Extenuée par sa journée de travail, Eliane rentra chez elle et alla se coucher sans manger, en laissant ses enfants,Vincent et François, devant la télévision. Ce fut cette nuit-là qu’elle fit un rêve fabuleux :LA MAISON DE LA VALLEE avait vieilli de 20 ans .

Tout commença par une  magnifique matinée de printemps et par une fine odeur de fumier que les paysans Toys avaient étalé sur leurs champs. Eliane se rendait au travail et elle fut très rapidement surprise par l’extérieur de la maison. Il y avait une multitude de  décors de théâtre électroniques qui apparaissaient en pianotant quelques données sur un écran plat .La compagnie de l’Arlequin n’avait pas hésité à moderniser le théâtre puisqu’elle compte aujourd’hui beaucoup d‘acteurs célèbres qui  passent souvent à la télé et qui parlent en permanence de Luz.

 D’ailleurs depuis quelques années cette petite  station de ski n’hésite pas à organiser  un festival qui est devenu aussi important que le festival de Cannes. Désormais tout le monde se presse à la place St Clément pour y être vu,  photographié,filmé en train de remonter vers l’entrée .

 A son arrivée, Eliane fut immédiatement surprise en voyant Lionel communiquer avec Muriel grâce à un portable complètement intégré dans sa cravate rose fluo.

Intriguée, elle alla immédiatement voir la salle de cinéma. Comme le reste, tout avait changé. Les sièges avaient une manette pour baisser ou relever le dossier et un écran se dressait devant chacun d’eux afin qu’on puisse choisir le film. Il suffisait alors de cliquer dessus et en avant le cinéma  !

Au bout d’un moment, Eliane ressortit de cette salle et aussitôt elle entendit une voix qui lui disait de venir s’asseoir. Au début, elle ne voyait personne mais elle comprit que c’était un siège électronique qui l’invitait à monter dessus. Elle s’exécuta et  demanda :

 - Où va-t-on ? .

 - Je vous fais visiter tiens, je suis payée pour ça !

La voilà  donc partie ! Sur le chemin elle rencontra une grande salle où il y avait des vieilles personnes qui écoutaient des chants bigourdans, des contes du pays Toy  et même des films en 3D sur les bergers gardant les moutons. Au bout du couloir,  deux panneaux indiquaient la bibliothèque et  la salle informatique. Eliane décida d’abord de visiter les ordis ! Dès qu’elle fut entrée, elle trouva des machines sans clavier intégrées dans les murs. Elle demanda aussitôt à une hôtesse: "mais où sont les claviers ?". On lui expliqua alors que c’était plus pratique d’appuyer sur des boutons que de tout faire manuellement. Tout était guidé par les couleurs : l’orange pour allumer l’ordinateur, le bleu pour le clavier (celui-ci reconnaissait toutes les formes d’écritures et chassait toutes les fautes d’orthographe !!!), le rouge pour l’Internet, le vert pour les jeux .

Satisfaite de la visite , Eliane remonta sur le siège et  demanda à aller à la bibliothèque. Elle resta bouche bée devant l’immensité de la salle : 50 000 livres étaient alignés sur des étagères multicolores ! Elle demanda  une encyclopédie sur l’espace à un bibliothécaire. Celui-ci tapa le nom de l’encyclopédie sur l’écran puis cliqua sur un bouton et une main géante sortit alors d’une boîte pour lui donner en moins d’une minute le livre dont elle parlait. Eliane s’assit pour la consulter mais le siège l’interpella et lui dit : " Eliane, Eliane viens vite voir les Parpalhons Génération 3. Ils  présentent leur nouvel album à la salle des voûtes ".

Eliane monta à bord et en quelques secondes, elle se retrouva en bas. Elle reconnut immédiatement quelques  chants du groupe mais tout à coup quelque chose d’inhabituel se produisit : Eliane se mit à bredouiller: "mais, mais que se passe-t-il ?" Tout  commença par se  brouiller à cause de la vive lumière qui l’obligea à refermer rapidement ses yeux et au bout d’un instant, elle reconnut  François qui la secouait et lui répétait : "Maman, maman réveille-toi et signe les questions de lecture que Roger vient de me rendre sinon je vais encore l’oublier !…"

 

                         Simon /Anthony /Alexis (cm2, juin 2003)